Comment choisir sa climatisation ?

Pour choisir un bon climatiseur, il faut prendre en compte des critères fondamentaux afin de trouver celui qui répond à ses besoins.

Tout d’abord, il est essentiel de se concentrer sur les nouveaux produits car ils sont équipés de la dernière génération de technologies de refroidissement. Les climatiseurs les plus modernes garantissent une efficacité énergétique plus élevée que les appareils plus anciens car ils nécessitent une charge de fluide frigorigène plus faible, comme l’exige la nouvelle législation européenne sur les gaz fluorés. 

Lors de l’achat, il faut tout d’abord distinguer les pompes à chaleur, c’est-à-dire les appareils capables à la fois de refroidir et de chauffer, et les refroidisseurs, qui, au contraire, ne peuvent que rendre plus frais l’environnement dans lequel ils sont installés. Les climatiseurs fonctionnement donc de manière rudimentaire : vous pouvez régler la vitesse de l’air mais pas sa température.

Les climatiseurs sont également capables de déshumidifier l’air et vous permettent donc de régler à la fois la température et le niveau d’humidité souhaité.

Pour cette raison, il est essentiel de toujours vérifier que le climatiseur choisi dispose d’une fonction de déshumidification suffisante pour obtenir un bénéfice immédiat.

Ces appareils disposent également de capteurs spécifiques qui les arrêtent lors que les paramètres définis sont atteints.

En général, il est donc toujours préférable de ne pas installer de pompe à chaleur dans les régions où l’hiver est très rude, alors qu’il est conseillé lorsque la pièce à climatiser ne dépasse pas 50 mètres carrés.

Les caractéristiques à considérer pour évaluer la qualité du climatiseur sont les suivantes :

  • Efficacité énergétique froide : les classes d’efficacité énergétique à froid sont indiquées sur l’étiquette énergétique (obligatoire depuis 2004) et indiquent la consommation électrique du climatiseur.
  • Capacité de refroidissement et puissance de climatiseur : c’est un autre paramètre important lors du choix de l’appareil qui s’exprime en kW. Plus il est élevé, plus le système est puissant et plus la zone que l’appareil pourra refroidir sera grande. Par conséquent, lors du choix du climatiseur, il sera essentiel de faire quelques calculs et de bien évaluer les mètres cubes à climatiser. Un autre facteur à considérer est l’exposition de la maison, par exemple, un grenier chauffe plus vite qu’un appartement au premier étage. Si, au contraire, il faut climatiser plusieurs différentes pièces, les climatiseurs multi-split sont connectés les uns aux autres à partir d’une seule unité extérieure.
  • Classe de consommation élevée : plus la capacité de refroidissement est élevée, plus elle entraine une grande consommation d’énergie. 
  • Certification de qualité et de sécurité : si le climatiseur a obtenu de nombreuses certifications (ISO14001, ISO9001, Eurovent, CE), son coût sera plus élevé. Cependant, il sera efficace et performant d’un point de vue économique. 
  • Des filtres pour purifier l’air : les filtres sont antibactériens, anti-pollen et anti-odeurs. Les appareils qui en sont dotés permettent de purifier l’air respiré et représentent donc la solution parfaite pour toutes les personnes qui souffrent de maladies respiratoires ou d’allergies.
  • Fluides frigorigène conformes : il faut également vérifier que le climatiseur ne contienne que des fluides frigorigènes appelés R32, R410A, R134 ou R407C. Dans le cas contraire, il y a un risque que l’appareil acheté devienne illégal.
  • Technologie Inverter : lorsque la pièce atteint la température réglée, les climatiseurs équipés de la fonction onduleur ne s’éteignent pas mais continuent de fonctionner afin de le maintenir stable. De cette manière, la puissance du moteur est réduite au minimum et les changements brusques de température sont évités, tout en empêchant en même temps le moteur du dispositif de s’allumer et de s’éteindre en continu. Grâce à cette technologie, les économies sont à hauteur de 30% supérieures à celles des anciens modèles.
  • Thermostat numérique et minuterie : ces fonctions permettent de programmer l’allumage et l’extinction du climatiseur même lorsque personne n’est pas à l’intérieur du logement. Dans tous les cas, il faut considérer qu’il n’est pas conseillé de refroidir excessivement l’environnement car des variations excessives de température ne sont pas saines. De plus, le climatiseur de la chambre doit toujours être éteint avant de dormir et le système doit être correctement entretenu en nettoyant les filtres. Dans tous les cas, la différence entre les températures externe et interne ne doit jamais dépasser 5-7°C.

Articles Similaires

Entretenir un climatiseur

Entretenir un climatiseur

Le climatiseur est beaucoup utilisé pour refroidir et chauffer divers environnements domestiques, professionnels et publics. Il donne immédiatement à chaque pièce la bonne température souhaitée. L’entreprise Clim Pour Vous, experte dans l’installation de...

Pourquoi de la climatisation ?

Pourquoi de la climatisation ?

Plus les années passent, plus les étés deviennent de plus en plus chauds. Ouvrir une fenêtre ne suffit pas à rafraichir une habitation, le confort intérieur et la qualité de l’air intérieur sont donc insuffisants.  La climatisation, fabriquée dans les années...

L’installation d’une climatisation

L’installation d’une climatisation

En ce qui concerne l’installation d’une climatisation, il faut prendre en compte deux facteurs très importants susceptibles d’affecter les coûts tels que le nombre d’appareils à installer et la présence ou non de connexions disposées pour l’installation d’un système....

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer