La clé des économies de la consommation d’énergie électrique

Money background

Pour démontrer que la pompe à chaleur est source d’économie en consommation d’énergie électrique, le professionnel doit en complément de son dimensionnement, prendre en compte plusieurs critères. Ces critères ne relèvent pas tous directement de la pompe à chaleur elle-même. Le professionnel se réfère à la nature de la construction. Une bonne isolation demande moins de besoins ce qui implique une faible consommation de la pompe à chaleur. Il regarde également la zone géographique et suivant les températures la consommation électrique sera impactée. Dernier élément, la nature de l’installation compte beaucoup dans le calcul de la consommation d’énergie électrique.

Néanmoins, nous considérons que les pompes à chaleur permettent de réduire considérablement la consommation en énergie électrique de la maison, et ce quel que soit la configuration ou le type d’installation. Après étude sur une période longue, une pompe à chaleur consomme 2 à 3 fois moins qu’un radiateur électrique. Selon les spécialistes de la profession, ils considèrent qu’une pompe à chaleur correctement installée peut entrainer une baisse allant jusqu’à 60 %.

Pour réaliser encore plus d’économie de consommation, les installateurs spécialisés en pompe à chaleur recommande l’utilisation d’un système de régulation intelligent qui prendra en compte les différents paramètres d’installation pour agir directement sur la consommation. L’impact est une baisse de 10 à 25 % en plus.

Pour être complet, les pompes à chaleur disposent depuis 2015 d’étiquette énergétique pour être conforme avec la réglementation. A comparé des autres systèmes de chauffage, elles font office d’appareils non-énergivores, étant classifiées A+ et A++ pour les modèles Air/Eau et A+++ pour les modèles géothermiques.

LE COEFFICIENT DE PERFORMANCE

Le coefficient de performance (COP) mesure l’efficacité des plusieurs pompes à chaleur et compare entre elles les performances de celles-ci. Il s’agit donc de faire le rapport entre la consommation électrique et l’énergie produite par l’appareil. Pour être pris en compte, les mesures doivent être réalisées suivant la norme EN 14511. Le COP varie en fonction de la différence qu’il peut y a voir entre la température servant de source d’énergie et celle faisant fonctionner le système de chauffage ou d’eau chaude. Le COP est calculé pour une température extérieure à 7°C ce qui implique que lorsque la température extérieure est négative, le coefficient baisse.

Pour réaliser des économies d’énergie avec une pompe à chaleur, il faut que le COP soit supérieur à 3. En considérant un COP à 3, on remarque que la pompe à chaleur utilise 1 kWh d’électricité pour produire 3 kWh d’énergie thermique. Nous déduisons que l’énergie produite est trois fois plus importante que celle consommée démontrant que le pompe à chaleur produit plus qu’elle ne consomme. Ainsi de manière générale, la part d’énergie renouvelable de la pompe à chaleur représente 60 % de la production. Selon les professionnels, la valeur 3 a été choisi en fonction du rendement moyen d’une centrale électrique, soit 33 %. Ainsi la centrale consomme en énergie primaire 3 kWh qu’elle transforme en 1 kWh d’énergie électrique. Par conséquent, il est nécessaire que pour 1 kWh en électricité consommé, la pompe à chaleur produise 3 kWh d’énergie sous forme de chaleur.

En regardant de plus près, si il existe une faible différence de température entre la source de chaleur en entrée et celle en sortie de pompe à chaleur, le coefficient sera élevé et la pompe plus performant. C’est le cas pour les pompes à chaleur Eau/Eau qui utilise l’eau pompé dans le sol qui est plus chaude en température. D’autre part pour avoir un coefficient de performance efficace, l’emploi d’ un système de chauffage à chaleur douce, style plancher chauffant est recommandé.

En résumé, les professionnels reconnaissent le COP comme un indicateur fiable et efficace puisqu’il prend en compte l’ensemble des conditions climatiques à l’année. Ils préconisent d’avoir recours à des pompes à chaleur de Norme Française dont le coefficient de performance est de minimum 3,5. Certains modèles disposant de compresseurs à vitesse variable permettant de réduire la consommation d’électricité ont des COP supérieur à 5.

RENDEMENTS ET VARIATIONS

En comparaison à d’autres dispositifs de chauffage existants, les pompes à chaleur offrent un rendement qui permet de réaliser entre 50 % et 60% d’économies d’énergie. Tout cela est rendu possible par le fait qu’elles produisent plus d’énergie, qu’elles n’en utilisent.

Les professionnels considèrent le coefficient de performance comme indicateur de rendement de la pompe à chaleur. Le coefficient de performance étant en moyenne entre 3 et 5, nous considérons le rendement de la pompe à chaleur entre 3 et 5 kWh pour 1 kWh d’électricité consommée. Plus concrètement, si une pompe à chaleur consomme 6000 watts pour son fonctionnement et le système de chauffage, la consommation électrique représentera 2000 watts.

De manière générale, les fabricants de pompe à chaleur indique une valeur maximale du coefficient de performance par rapport à une température extérieure de +7°C. Le changement de saison influe sur le coefficient de performance pouvant le faire baisser d’un point, impliquant de compléter votre besoin en chauffage. A titre d’exemple, si la température extérieure passe de 10°C à 5°C pour une température de 20°C en intérieur le coefficient de performance d’une pompe à chaleur aérothermique Air/Eau passera de 3,5 à 2,9. Les changements de températures influent considérablement sur le rendement des pompes à chaleur aéro thermiques Air/Air et Air/Eau. A l’inverse les pompes géothermiques n’ont rien à craindre de leur rendement avec les écarts de températures.

D’ autres paramètres peuvent interagir sur le rendement de la pompe à chaleur. Il s’agit du niveau d’isolation de l’habitation, de sa superficie et de la température moyenne annuelle. Ces éléments sont partie intégrante du bilan thermique.

En conclusion, pour obtenir un excellent rendement pour une pompe à chaleur, il est essentiel de faire un bon dimensionnement et donc s’assurer de la bonne puissance.

Il est bon de noter toutefois, qu’une pompe à chaleur géothermique ou hydrothermique (Eau/Eau) disposera d’un rendement toujours plus intéressant puisque leur coefficient de performance dépend de la température du sous-sol ou d’une nappe phréatique. L’intérêt est que la température est toujours positive et peu fluctuante, étant comprise en tee 7 et 12°C.

Articles Similaires

Installation d’une pompe à chaleur : les aides de l’état

Installation d’une pompe à chaleur : les aides de l’état

Lorsque vous faîtes installer une pompe à chaleur vous bénéficiez de nombreux avantages. Tout d’abord un avantage financier en obtenant, suivant les dispositifs existants, des aides pouvant allez jusqu’à 10500 €. D’autre part la pompe à chaleur vous permet de réduire...

Des aides financières pour acheter votre pompe a chaleur air / air

Des aides financières pour acheter votre pompe a chaleur air / air

Il existe de nombreuses aides financières pour réduire votre budget de pompe à chaleur Air/Air. Vous avez à votre disposition la prime Energie Total, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’ANAH, la tva réduite à 5,5% et des aides locales. Notez qu’il n’est pas...

Acheter et installer ballon thermodynamique : les aides financières

Acheter et installer ballon thermodynamique : les aides financières

Appareils fonctionnant à l’énergie photovoltaïque, éolienne, solaire ou aérothermique, depuis toujours l’État encourage les ménages à opter pour des solutions vertes en énergie en leur octroyant des aides et des primes. En optant pour un chauffage écologique, vous...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer